ACCUEIL FAO FNUAP HCR OMS PAM PNUD UNICEF BANQUE MONDIALE ONUSIDA
Logo UN Cellule d'appui à l'équipe de pays (CAEP)
Du pourquoi au comment | UNDAF | Rapport Annuel | Site partenaires | Education des filles

Mise en œuvre de l’UNDAF
Simplification et harmonisation
Appuyer les programmes conjoints
Action anti-mines
Plan de contingence
Dynamiser le Centre d’Information et de Documentation
Développer le partenariat pour le développement
Activités NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication)
Rapport Annuel du Coordonnateur Résident

Le Coordonnateur résident des activités opérationnelles du Système des Nations Unies en Mauritanie est appuyé dans ses fonctions par une équipe inter-agence, le CAEP. Cette équipe est dirigée par le chargé de coordination, qui est le point focal pour UNDGO et les agences non-résidentes et appuie la mise en oeuvre de l’Agenda de Réforme des Nations Unies du Secrétaire Général. De manière générale, le CAEP contribue au niveau conceptuel, programmatique et opérationnel à la coordination des activités opérationnelles des agences du SNU en Mauritanie, et développe des services communs aux agences. Il participe à :

Etablir et mettre en œuvre une stratégie de coordination et de coopération avec l’équipe de pays, les agences non-résidentes en Mauritanie ainsi que les partenaires au développement. Cette stratégie passe principalement par la mise en œuvre de l’UNDAF (le plan cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement) à travers la définition d’un dispositif de groupes thématiques et transversaux correspondant aux priorités nationales, et des groupes de travail inter-agence pour la coordination des programmes, la communication conjointe, le suivi-évaluation harmonisé, et la collaboration dans le cadre des opérations et de l’administration. Le CAEP appuie directement la mise en œuvre les plans de travail de cess comités inter-agence :
La cellule assure le secrétariat exécutif du groupe programmes dans le cadre de la mise en œuvre de l’UNDAF. A ce titre, depuis 2003, le principal projet est de mettre en place une démarche commune en Assaba. Cette région a été retenue par le Système des Nations Unies comme zone pilote de concentration pour tester les mécanismes de coordination des agences, sur la base des critères de vulnérabilité et de pauvreté. Un plan d’action conjoint 2004-05 est en cours de finalisation.
Le comité des Infocoms (chargés d’information et de communication) est responsable de la stratégie du SNU en matière de communication et de plaidoyer, et des relations avec la presse et les médias. Dans ce cadre le CAEP pilote une étude qualitative des perceptions du SNU par ses partenaires en Mauritanie, avec la collaboration d’un bureau d’études Malien, le Club de l’Ile de Tiebani. Cette étude permettra d’orienter et de définir une stratégie conjointe de communication.
Le CAEP appuie directement le groupe suivi-évaluation pour la sélection des indicateurs pertinents au suivi des programmes du plan cadre des Nations Unies, et à ce titre travaille avec un expert de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSEA) d’Abidjan – Côte d’Ivoire sur le cadre de suivi-évaluation qui sera annexé à l’UNDAF.
La cellule d’Appui à l’équipe pays soutient directement la création de cellules de coordination au niveau de la Direction du Développement Social au Ministère des Affaires Economiques et du Développement, au niveau central et régional. A ce titre elle contribue à la simplification et l’harmonisation des procédures de programmation, de mise en oeuvre, et de suivi communes, ainsi qu’à l’appropriation nationale de l’UNDAF et son intégration avec les cadres nationaux de programmation (CSLP). Le chargé de coordination est le point-focal pour la création de la Cellule Centrale de Suivi et de Planification.
Coordonner les travaux de formulation de programmes conjoints en veillant à leur cohérence avec les stratégies et activités du SNU et des autres partenaires au développement. Suivre la mise en œuvre des projets et programmes conjoints et être l’interface avec les partenaires extérieurs à ce sujet. Les deux principaux programmes de ce type sont le projet ONUSIDA, et le projet de développement communautaire à travers l’éducation des filles.
Le CAEP suit également plusieurs dossiers spécifiques :
Elle est responsable de dynamiser la démarche des agences dans le cadre des actions anti-mines, pour mieux appuyer le Bureau National du Déminage Humanitaire Mauritanien. A ce titre il assure la coordination et la concertation entre les agences impliquées, constitue le point-focal privilégié du UN Mine Action Service (UNMAS), et participe à la mobilisation de ressources.
Un plan de préparation aux urgences et de réponse aux catastrophes sera élaboré en Septembre, en trois temps. Une formation par des experts du Disaster Management Training Programme des Nations Unies (DMTP) bénéficiera aussi bien au personnel des Nations Unies qu’aux points-focaux gouvernementaux, et permettra de définir les priorités et capacités de réponse nationales dans le domaine. Le SNU étudiera ensuite les domaines où sa contribution en cas de crise sera la plus appropriée. Finalement, chaque agence pourra définir un plan d’urgence en conséquence. L’organisation de la formation est suivie par le CAEP, qui assure par ailleurs le secrétariat du sous-comité inter-agence des urgences, actuellement sous la présidence du PAM.
Redynamiser le Centre d’Information et de Documentation (CID) des Nations Unies crée en 2003 avec l’appui des agences résidentes en Mauritanie. En regroupant les différents fonds documentaires de l’UNDG et ceux de la FAO en 2004, le centre met à disposition du public et des acteurs au développement plus de 14 000 ouvrages dans des locaux ayant une capacité d’accueil élargie, une base de données on-line ainsi que l’accès à une bibliothèque virtuelle.
Développer un partenariat et un réseau de correspondants locaux et extérieurs en vue de soutenir l’action de plaidoyer et de mobilisation des ressources et de collecter et d’échanger toute information utile en matière de coordination des activités communes des agences du SNU et des partenaires. A ce titre, un site des partenaires au développement de la Mauritanie a été lancé en juillet 2003 pour le partage des informations relatives aux projets, programmes, et l’aide publique au développement.
Le web-master du CAEP participe par ailleurs activement à la création et la mise à jour des sites-web spécifiques des agences, en plus de celle du SNU en Mauritanie, et collabore avec les points-focaux ‘nouvelles technologies’ des agences pour la sécurité, la stabilité, et le développement des réseaux informatiques internes. Un extranet du SNU pour le partage interne des informations est accessible à l'adresse suivante http://extranet.un.mr.
Soutenir les activités courantes du Coordonnateur Résident pour la mise en œuvre du plan de travail annuel et le suivi des actions engagées et préparer le rapport annuel du Coordonnateur Résident.


Coordination CAEP CID Publications Recrutement Liens Contacts Actualités
© 2000 Nations Unies en Mauritanie. -- Dernière mise à jour le 05/08/2004
Veuillez envoyer vos commentaires par courrier électronique au webmaster (cliquer ici )